Mutation de la formation professionnelle continue et défis à relever pour les TPE. L’ONTPE s’empare du sujet pour vous.

La formation professionnelle continue, tout au long de son parcours professionnel est une chance tant pour les TPE que pour les salariés. Pour l’entreprise, c’est l’occasion d’évoluer et d’avancer afin de répondre aux attentes de la clientèle et des marchés, mais aussi de la législation, des nouvelles technologies, des outils et process, … pour ne pas rester uniquement sur ces acquis et compétences du moment. Pour le salarié, c’est l’opportunité de se perfectionner, de se maintenir à un niveau de compétences souhaité et demandé par son entreprise, voir d’évoluer vers de nouvelles tâches.

Cette dynamique vertueuse, a fait l’objet de premières réformes misent en place depuis 2014 et poursuit sa mutation vers de nouvelles règles et un nouveau cadre d’ici 2021, pour non seulement répondre d’avantages aux enjeux et objectifs qualitatifs des programmes de la formation continue (validation, outils d’appréciation) mais aussi vers des actions et des programmes dit-éligibles.

Pour les TPE, voici un schéma de vos droits et obligation en matière de formation professionnelle continue, et des tracas à solliciter une formation

 

1-    Le financement : il convient de distinguer

A/ pour les professionnels non-salariés utiliser son CPF (compte personnel de formation) de 300 euros / an en sollicitant au minimum un mois avant la formation son FIF-PL pour les libéraux,AGEFICE pour les dirigeants, FAFCEA pour les artisans, …

B/ pour les salariés solliciter son OPCA (organisme paritaire collecteur agréé) identifiable grâce à son code NAF, et auprès duquel la TPE verse au titre de la taxe sur la formation, pour moins de 10 salariés verse 0,55% de sa mase salariale et 1% pour les TPE de plus de 10 salariés.

 

2-    Choix de l’organisme de formation : celui-ci doit répondre à plusieurs critères et exigences pour que sa ou ses formations puissent faire l’objet d’un financement.

A / être enregistré auprès de la DIRECCTE et à jour de leurs obligations

B/ bénéficie du Datadock c’est-à-dire répondre favorablement à 21 critères spécifiques permettant d’être référencé auprès des OPCA

 

3-    Montage dossier de demande de financement d’une formation : à condition de trouver la bonne formation, le bon organisme et un calendrier correspondant à la fois à la situation géographique et à ces impératifs, il est nécessaire d’anticiper à défaut de devoir avancer les frais en vue d’un remboursement.

Face à cette complexité, et pour non seulement tenter de répondre aux besoins des TPE dont une partie seulement utilisent leur budget de formation face à la complexité et à la charge de travail administratif pour solliciter la prise en charge d’une formation, nous organisons sur le premier trimestre 2019 un recensement au sein des adhérents pour connaître plus précisément leurs besoins et attentes, la manière de lever les freins et démocratiser la formation professionnel continue, utile et nécessaire tout au long de la vie d’un TPE. A l’aide de ces réponses et des adhérents, personnes ressources, nous proposerons collectivement une offre de formation qui corresponde aux préoccupations des TPE :

–          Localement au niveau des régions voir des départements pour éviter les temps et frais de déplacement

–          En mixant formation présentielle et e-formation pour continuer à se former sur site

–          La création d’un plate-forme permettant de recenser les demandes et constituer en ligne les dossiers de demandes de financement

Tanneguy MARTIN LAUZER

tanneguy.martinlauzer@ontpe.org

Formation Professionnelle ONTPE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.